Réaliser une prescription

La prescription permet au médecin d’élaborer une prescription à partir d’une base médicamenteuse et d’imprimer une ordonnance lors de la consultation.

 

Réaliser une prescription

 

La prescription externe est accessible dans la consultation dans le volet Prescription :

 

Prescription d’élément / produit

 

A partir du volet prescription, le praticien accède à deux champs de recherche :

  1. Recherche de protocole (prescription en protocole)
  2. Recherche d’un élément / produit (prescription unitaire d’élément ou de produit)

 

 

La prescription est réalisée à partir de la base médicamenteuse pour les médicaments et à partir d’un catalogue d’éléments de prescription préalablement paramétrés pour les éléments des autres chapitres.

 

Prescription unitaire de produit

 

Lors de la prescription unitaire de produit (médicament) champ texte n° 2 de la capture, il suffira de renseigner quelques chaînes de caractères et la base Vidal proposera une liste de choix.

Lors de cette recherche, on visualise également les protocoles où le produit figure :

 

 

Après avoir sélectionné le médicament, une fenêtre s’ouvre dans laquelle on pourra renseigner la posologie choisie, valider puis signer la prescription :

 

Il est possible d’annuler toute la posologie ou un des éléments de la posologie par les boutons encadrés en rouge.

 

Prescription unitaire d’élément

 

Lors de la prescription unitaire d’élément​, il suffira de renseigner quelques chaînes de caractères dans le
même champ afin de visualiser les différentes propositions :

 

 

Lorsque l’élément est sélectionné, l’onglet du chapitre des éléments de prescription associé sera visible
(comportement identique pour chaque chapitre de prescription : Anapath, Biologie, consult., etc…) :

 

Prescriptions en protocoles ​: Un protocole est une proposition thérapeutique paramétrée et modifiable​. Le praticien prescrit un protocole de consultation (personnel ou partagé avec les autres praticiens de son cabinet) . Par défaut, la prescription débute à la date de réalisation de la prescription. Si le praticien souhaite changer la date de début de prescription, il peut la modifier à l’aide du calendrier situer à côté du bouton Accès rapide.

Dans le champ prévu à cet effet “choisir un protocole”​, il suffira de renseigner quelques chaines de
caractère permettant de retrouver le protocole souhaité :

 

 

Pour appliquer un protocole, il est possible de :
1- ​cocher chaque case située au début de la ligne pour sélectionner une partie de la liste du
protocole
2-​ cocher la case globale pour tous les médicaments ou pour tout le protocole pour sélectionner
l’ensemble des lignes.

Pour modifier une ligne, cliquer sur le stylo en bout de ligne à droite 3​. Cliquer enfin sur Appliquer les
changements et signer​ 4​.

 

 

Une fois le protocole appliqué, la prescription s’affiche et ouvrent les différents chapitres des éléments de
prescription associés.

 

Les éventuelles alertes sont notifiées :
– Une puce verte signifie que la banque de données des médicaments ne détecte pas d’alerte
(surdosage, contre-indication, posologie, etc.)
– Une puce orange ou rouge ​signifie la présence d’alerte de gravité croissante. En survolant la puce,
l’utilisateur peut voir le détail de l’alerte.
– Les informations importantes sont visibles au survol de l’icône rouge
– Le prescripteur peut également consulter les actualités et les recommandations concernant les
médicaments en cliquant sur l’icône correspondante.
– Le coût de chacune des lignes de prescription est affiché ainsi que le coût total (en haut à gauche).
– Il est possible d’afficher les médicaments de la prescription dans l’ordre alphabétique en cochant la case (située au dessus de la colonne du Praticien).

 

 

Médicament substituable

 

La notion de médicament substituable ​est affichée dans la fenêtre de prescription. Si l’utilisateur décoche la case Substituable située en haut à gauche de cette fenêtre, l’information “Non substituable” apparaîtra à l’impression de l’ordonnance à côté du nom du médicament.

 

Contexte d’ALD (Affection Longue Durée)

 

Lors d’une prescription de médicament dans le cadre d’une ALD, le praticien doit cocher la case ALD située en haut à gauche de la fenêtre de prescription. Ainsi, l’ordonnance imprimée sera bi­zone​.

 

 

Bouton Options

 

 

Cet accès permet de gérer différentes caractéristiques de la prescription :

 

Lorsque la case TP est cochée, il est possible de préciser le TP mais également de l’intégrer
dans le dossier médical du patient :

 

Dans la prescription, le traitement personnalisé sera alors indiqué sur fond vert :

 

Lorsque la case « faire ressortir » est cochée, la ligne de prescription apparaît sur fond rouge

 

 

 

 

Lorsque la case « ALD » est cochée (Affection Longue Durée), la ligne de prescription comporte un petit tag spécifiant l’ALD. Ainsi, l’ordonnance imprimée sera bi-zone​.

 

Bouton radio : IDE à domicile

 

Certaines prescriptions (injection de médicaments, réalisation de pansement à domicile) nécessitent l’intervention d’une infirmière et donc une ordonnance de soins à domicile.

 

Dans la prescription de ces actes, si l’indication IDE à domicile est cochée, l’impression de la prescription produira alors une ordonnance médicamenteuse pour la pharmacie et une ordonnance de prise en charge du soin par l’infirmier à domicile comportant la mention “Dimanche et jours fériés compris”.

 

Related posts